J+31/Actualités/PACHA, amour et sac à dos/4 juillet/Potosi, plus qu’une histoire/Progression dans le ventre du Cerro Rico/La réalité du travail des mineurs avec José luis…

P1020578.JPG

J+31/PACHA, amour et sac à dos, Potosi, plus qu’une histoire, la dure « réalité » de la mine avec José-Luis mineur dans la mine B. Rey. Sacavon, le Cerro Rico…

J+31/PACHA, amour et sac à dos, le Cerro Rico, rencontre avec ses hommes…

Montée depuis Potosi en taxi vers la mine B. Rey. Sacavon.

Vue des hauteurs du Cerro Rico. J’attends José-Luis qui est en  réunion.

Ballet incessant de camions transportant le minerai (argent, plomb, zinc).

P1020626                            Couleur émeraude de l’eau au milieu d’un étrange désert.

Des chiens curieux,

P1020690

des chiens affamés…

Des hommes qui travaillent dans une autre mine en contrebas.                                           

                                             MINE B. REY. SACAVON EXTERIEUR

José-Luis fait partie de l’une des 40 coopératives de mineurs, Unificada Potosi LTDA.

20000 mineurs travaillent dans les entrailles du Cerro Rico.

Engins et maison de la gardienne qui dépend la lessive.

P1020605

Peaux de lamas qui sèchent en attendant d’être offertes à la fête de la Pachamama du mois d’août prochain.

P1020641          P1020638                             P1020622

P1020621                                    Le minerai est envoyé plus bas à l’aide d’une pelle.

                     ENTREE DE LA MINE B. REY. SACAVON, altitude 4462 mètres.

P1020643José-Luis me précède (à noter qu’il ne porte pas de casque car il ne travaille pas, risqué).

P1020645

P1020646Progression, José-Luis se retourne pour éclairer mes pas. Je me cogne la tête, enfin le casque, de toute part tant le plafond est bas à certains endroits.

P1020651     Salutations au TIO aux nombreuses offrandes, gardien des hommes et de la mine.

P1020652TIO fumeur du cigare nommé Piltunchos ou K’uyanas ; aux attributs plus que généreux, signes de fécondité et de pouvoir.

P1020649A la croisée des boyaux, je marche toujours derrière José-Luis qui part vers la gauche.

P1020661Obstacle, un wagon, un mineur y déverse gravas et minerai confondus d’un sac de toile.

P1020656                                                    Le mineur nous salut en souriant.

Petite explication de José-Luis et discussion avec ses collègues filmée.

P1020665Le wagon disparaît dans un tournant poussé par le mineur (une tonne d’après José-Luis).

P1020674                                               Mineurs dans un renfoncement.

P1020672                                        José-Luis en « Capricorne » devant moi.

P1020668                          Au flanc du mineur le système d’éclairage relié au casque.

P1020662                                                 Presque un numéro d’équilibriste.

P1020671                                    Attention dynamite, tout le monde aux abris…

P1020676                                                                Veine, un filon.

P1020682                    Je ne vois plus que deux lumières, celle de José-Luis et la mienne.

P1020686                                                          Ouf, la lumière du jour.

P1020692Pas plus tôt dehors, José-Luis me fait découvrir une mine plus ancienne au magnifique plafond voûté en berceau. Nous n’y pénétrerons pas.

P1020694

              DESCENTE VERS POTOSI DANS LA VOITURE DUN AMI DE JOSE-LUIS.

P1020701Tout en conduisant José-Luis me parle de son travail mais surtout des traditions, des peaux de lamas qui sèchent pour la Pachamama ; du début de l’exploitation du Cerro Rico par les Espagnols au 16° siècle qui ont introduit le TIO, bouc-émissaire inspiré des mauvais traitements infligés aux « travailleurs-esclaves-volontaires » sous régime de la « mita ». Ainsi, devant le nombre de morts, les Espagnols ont introduit le TIO, diable responsable des disparitions mystérieuses. Aujourd’hui le TIO est honoré chaque vendredi en fin de semaine par les mineurs qui le remercient ou se plaignent à lui tout en buvant à sa santé et à la leur avec de l’alcool à 96°.

P1020697                                  Potosi sous le soleil, la cathédrale Plaza 10 de noviembre.

J-5 PACHA, amour et sac à dos

KissKissBankbank

https://kisskissbankbank.com/fr/projects/pacha-amour-et-sac-a-dos

logo fond noir petit Brigitte Crespo

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s