J-3/PACHA, amour et sac à dos/FACETTES DE CRISTAL

P1030587 

J-3 PACHA, amour et sac à dos,

Facettes de cristal, Il disait « qu’un jour il se reposerait. »

Facettes de cristal

Par la fenêtre douce du soleil d’octobre

entraient les cris de filles et de garçons,

et les chants d’amis qui les veillaient.

De la boulangerie effluves, des pains ronds

du four chaud roulaient dans les yeux blonds.

Il se tenait ROC dans son fauteuil d’osier.

Il disait : « les baies du sureau font des confitures. »

Il sculptait son bâton avant de s’en aller.

Dans la fenêtre rouge de l’ocre des murés,

le vent sec apportait les parfums colorés

de laines qui séchaient sur des fils accrochés.

Le tintement d’une cloche me surpris en rappel

et je le vis sourire dans sa blancheur sévère,

un clavier dans sa gravité descendait l’escalier.

Il disait : « le monde est cristal qui renvoie la lumière. »

Les facettes de cristal brillaient dans sa clarté

et le monde face à lui dans son regard brillait

du haut de l’Himalaya quand il le parcourait.

Il se tenait ROC dans son fauteuil d’osier.

Il disait : « la branche du sureau fait un mirliton. »

Il sculptait son bâton avant que le jour tombe.

Vieil homme pèlerin de Mille Routes à faire,

comédien de la vie à sa dernière demeure,

Lion qui veut mourir entre ombre et lumière.

A l’ombre d’ombelles blanches du sureau tant aimé,

il disait « qu’un jour il se reposerait. »

 

logo fond noir petit (1) Brigitte Crespo

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s